Actu

Exodus Privacy a dépassé les 150000 applications analysées

On rappelle que ses rapports indiquent le nombre de trackers détectés ainsi que la liste complète des permissions, qui n’est pas toujours indiquée quand l’application vous les demande à l’installation.

Le Conseil d’État annule la redevance copie privée sur les appareils reconditionnés

On attend encore les détails, mais peut-être ne devrons nous pas payer 4 fois la tascataxe finalement.

Une nouvelle émulation 68000 arrive dans MAME

Cette dernière se base directement sur le microcode du processeur, pour une émulation plus conforme, notamment au sujet du signal /DTACK nécessaire à certaines machines, comme le CD-i Philips.

Adobe publie le code source originel de PostScript

Pas sous licence libre malheureusement, mais ça conserve un intérêt historique.

Les Français refusant l’installation du compteur Linky devront payer 5 euros par mois dès janvier

Il restera possible de ne pas payer ce racket jusqu’en 2025 en procédant soi-même au relevé, mais ensuite il faudra choisir. Comme si c’était un choix

La ville de Montpellier interdit la vidéosurveillance « intelligente », dont la reconnaissance faciale, dans l’espace public

Il semble que ce soit la première fois qu’une municipalité française prend une telle décision.

L’Institut d’Enseignement à Distance de Paris 8 obligé d’abandonner TestWe pour ses examens

Le tribunal administratif de Montreuil a conclu que : « L’exécution de la délibération du 21 septembre 2022 par laquelle le conseil de l’institut d’enseignement à distance de l’université Paris-VIII a décidé d’avoir recours pour l’organisation et la surveillance des examens en ligne à une application du type de celle proposée par la société Testwe est suspendue. »

Chiptune: Aeon Drift by cTrix/Disaster Area

Winner of the Syntax 2022 Oldskool Demo competition
MS-DOS, 8bit graphics with GUS/SB support.
Code: bananaboy & sh0ck | Music: cTrix | Gfx: darkowl & sh0ck & cTrix

Sujet : Abba Happy New Year

Comment une chanson du groupe suédois ABBA révèle une période turbulente de l’histoire de Hanoi.

À l’approche du Nouvel An lunaire, la vieille chanson d’ABBA « Happy New Year! » est jouée encore et encore, presque en boucle, par les stations de radio et les magasins de la ville de Hanoi et des environs. Ailleurs dans le monde, le groupe suédois ABBA est devenu un lointain souvenir, vaguement rappelé comme un groupe joyeux et légèrement collant dont la musique a eu beaucoup de succès… mais pas particulièrement inspirant. Cependant, les Hanoïens de tous âges connaissent la chanson. Et la plupart d’entre eux l’adorent!

En fait, « Bonne année! » d’ABBA est probablement la chanson la plus fougueuse et la plus vénérée du Vietnam après « Tiến Quân Ca », l’hymne national épique écrit et composé par Văn Cao en 1944. Comment il a été vu de cette façon est très révélateur sur l’histoire de Hanoi.

ABBA – Happy New Year

Dans les années 1980, au milieu de la période de subventions, le Vietnam était principalement fermé au monde extérieur. Les seuls liens avec les pays étrangers étaient avec les nations sœurs du bloc soviétique. Les étrangers étaient rares à Hanoi. Il n’y avait que quelques Russes autour, en visite dans le cadre de missions de coopération. En comparaison avec la période de guerre, les Hanoïens les voyaient comme des « Américains sans dollars ».

Mais il y avait un, un seul, pays occidental qui maintenait une relation étroite avec le Vietnam. Ce pays était la Suède. Poussée par des principes éthiques forts, et indignée à juste titre par l’absurdité et le carnage de la guerre américaine, la Suède avait la particularité d’avoir une ambassade à Hanoï et un vaste programme de coopération au développement avec le Vietnam.

Olof Palme était le Premier ministre suédois à l’époque. Critique féroce de la politique étrangère des États-Unis et de l’Union soviétique, il était connu pour son non-alignement intransigeant et pour son soutien aux pays du tiers monde. Parmi d’autres initiatives audacieuses, il a été le premier chef de gouvernement occidental à se rendre à Cuba après sa révolution. En 1986, il a été assassiné dans les rues de Stockholm, alors qu’il quittait un cinéma avec sa femme. Il était probablement le seul chef d’État qui n’avait pas de sécurité personnelle ou de gardes du corps. Pourquoi et par qui il a été assassiné reste un mystère.

Olof Palme était catégorique en Suède pour soutenir les priorités du Vietnam, quelles qu’elles soient. À la fin des années 1960, un accord a été signé entre les deux pays pour construire une usine de papier qui exploiterait l’expertise scandinave dans ce secteur. L’usine de papier serait située à Bãi Bằng, à environ 90 kilomètres au nord-ouest de Hanoi. Avec un investissement de près de 500 millions de dollars de la journée, le projet était très vaste pour un petit pays comme la Suède. Et à la fin, le coût a grimpé à près de quatre fois le budget initial. Il s’agissait sans aucun doute d’un engagement très généreux, payé par les contribuables suédois.

Il a fallu de nombreuses années pour que l’usine de papier soit opérationnelle. Mais finalement, un petit village d’apparence suédoise fait de cabanes en bois a émergé au Nord-Vietnam. Les grands habitants blonds et les spas de sauna lui donnaient un look indubitablement non-vietnamien. Mais de nombreux experts suédois qui sont venus aider au projet sont tombés amoureux du pays. Un certain nombre d’entre eux ont fini par avoir des partenaires vietnamiens, se marier localement et ne jamais y retourner.

Avec la papeterie, les spas de sauna et les grands Suédois blonds est venue la musique d’ABBA. Les autorités vietnamiennes de l’époque se méfiaient beaucoup des influences occidentales. On craignait que les produits culturels étrangers ne corrompent subrepticement les idéaux et les valeurs socialistes au sein de la population. Mais la Suède était un allié de confiance et éprouvé.

De l’époque de la réunification jusqu’à la veille de Doi Moi [période de réformes économiques fondées sur le marché depuis la fin des années 1980], le groupe suédois ABBA a été l’un des groupes les plus réussis de l’histoire de la musique populaire, dans le monde entier. Ses chansons étaient officiellement les bienvenues au Vietnam, voire célébrées dans le cadre de la culture d’un ami proche. Mais pour les Hanoïens ordinaires, l’apparence brillante du groupe et leur musique facile sont devenues synonymes de richesse et de gaieté.

L’acceptation officielle des chansons d’ABBA a eu lieu à un moment où la pénurie faisait rage et où il y avait très peu à célébrer au Vietnam. Les Hanoïens pourraient faire la queue dans des files interminables avec leurs cartes de rationnement à la main, juste pour obtenir une maigre portion de riz. La vie culturelle était minimale, le débat était presque inexistant. Mais les chansons d’ABBA étaient là pour leur rappeler qu’il y avait un monde prospère et optimiste en dehors du Vietnam, un monde qui reflétait les aspirations profondes des Hanoïens pour leur pays et leurs propres familles.

Il y a cependant une certaine ironie dans l’amour indéfectible des Hanoïens pour la « Bonne année » d’ABBA ! En réalité, les paroles n’étaient pas si gaies:
Plus de champagne
Et les feux d’artifice sont terminés
Nous voilà, toi et moi
Se sentir perdu et se sentir bleu
C’est la fin de la fête
Et le matin semble si gris

Peu de gens au Vietnam parlaient suédois à l’époque, et la version anglaise n’a été publiée que de nombreuses années plus tard. Ainsi, le chagrin des paroles est passé presque inaperçu. Mais il contenait un soupçon de déception avec les idéaux de fraternité et d’amour. « Puissions-nous tous avoir une vision de temps en temps, d’un monde où chaque voisin est un ami […] » Puissions-nous tous avoir nos espoirs, notre volonté d’essayer, si nous ne le faisons pas, nous pourrions aussi bien nous coucher et mourir.

À l’insu des Hanoïens, ce que cette chanson la plus aimée d’ABBA a révélé n’était pas tant le contraste entre le bonheur occidental et la frustration vietnamienne. Ou entre la prospérité d’une économie de marché et la privation de la période de subvention. « Bonne année ! » parle de l’espoir partagé d’un monde meilleur, contre toute attente, même si nous « nous sentons perdus et bleus ». C’est ce que nous souhaitons tous quand nous disons « Chúc mừng năm mới ! », avec un sourire doux-amer sur nos visages.

Chiptune: Happy New Year by ABBA

Agenda

Rappelons que l’agenda est celui de la semaine passée lors des rediffusions le samedi.

Bidouilles au LOAD

Le Laboratoire Ouvert Ardèche-Drôme vous accueille pour bidouiller l’électronique, l’informatique…

Mercredi 4 janvier, 18h30 à 22h ;
IUT de Valence (salle C112, 1er étage du batiment C), rue Barthélémy de Laffemas, 26000 VALENCE.

Les ateliers du mercredi après-midi reprennent au Fablab de Fabrico !

Programme de janvier 2023 :
Pour qui ? Les enfants de 10 à 16 ans, 6 places par mercredi.
Mercredi 4 janvier, 14h-16h : Initiation à Arduino
Mercredi 11 janvier, 14h-16h : Initiation à la découpe et à la gravure Laser
Mercredi 18 janvier, 14h-16h : Initiation au dessin et à l’impression 3D
Mercredi 25 janvier, 14h-16h : Transforme une photo ou un dessin en Puzzle

Tarif : 15€ après adhésion (l’adhésion est à 5€ pour les enfants) ;
Sur inscription ( [email protected]fabrico.fr / 09 73 88 49 59 / 07 49 93 81 12 ) ;
Fabrico, 7 rue Belle Image, 26000 VALENCE.

Visu ORIC

Une nouvelle visu, qui sera j’espère une belle fête à l’occasion du 40e anniversaire de l’Oric. 1. L’occasion de nous retrouver pour une visu ; organisée de nouveau sur une journée complète. Un bon moment de détente pour partager des tests matériels, des infos de programmation, …

14 Janvier 2023, 10h à 18h ;
7 Rue Pierre Semard, 75009 Paris (Métro Poissonnière).

Du lien et des liens

L’extension pour Firefox « YouTube audio » vous permet d’économiser un peu de bande passante et de batterie : quand les images qui bougent ont peu d’intérêt, autant ne streamer que le son.

« Qu’est-ce que Tu GEEKes ? » (QTG) propose des vidéos de vulgarisation informatique.

PauLLA, le GULL de Pau, écrit au maire de sa ville pour leur demander d’ouvrir un compte sur Mastodon, et publie le courrier pour servir d’exemple.

Le site h-node permet de vérifier la compatibilité avec le logiciel libre des matériels avant d’acheter.

Un nouveau moteur de recherche chez Internet Archive, pour fouiller dans les articles de recherche.

CinemaCats, un site qui liste les chats dans les films.

De la Dataviz : Comment les GAFAM, et les autres, font leurs profits.

Astrologeek

  • libriste : Happy GNU Year !
  • oldschool : Atari ? Eh bien maintenant pleure (sur ton Amiga) !
  • technophile : (chanson) Zigbee, il s’appelle Zigbeeeeeeeeee… c’t’un protocole pas comme les autres… Mais moi j’m’en sert c’est pas ma faute… (Baz)
  • imprimeur : C’est trop tard pour les calendriers !
  • procrastinateur : ABBA… Ah bah on a pas encore fini.
  • hacktiviste : Le meilleur moyen de mener une révolution digitale, c’est de se tourner les pouces.

Comments are closed

Articles récents

    Commentaires récents

    Aucun commentaire à afficher.